« Nous regrettons cette décision de la justice ivoirienne lorsque nous pensons aux nombreuses victimes. Si Simone Gbagbo est déclarée non coupable de ces actes, alors, qui les a commis? Les victimes ne comprennent pas cette décision ».

Publicités